Millésimes

image tablette
image tablette
fond tablette paysage
fond tablette paysage
fond tablette portrait
fond tablette portrait
img_smart
img_smart
fond_smart
fond_smart
  • 2015

    Le temps


    Un des millésimes les plus précoces de ces dernières années ! Un printemps aux températures estivales a permis une pousse de la vigne rapide, malgré une pression oïdium présente jusqu'en juillet. La véraison s'est enclenchée mi-juillet sous des températures supérieures à 35°C. Des pluies salvatrices sont arrivées en août mais la précocité est restée d'actualité.

    Les vendanges


    Elles se sont déroulées les 3 et 4 septembre pour les blancs et du 4 au 9 septembre pour les rouges.

    La récolte


    Le mois de juin s'est avéré être le plus chaud depuis 2003 et a entraîné sur certaines parcelles des phénomènes de coulure. Ce millésime est marqué par un très bon état sanitaire, peu de tri et une maturité phénolique excellente. Les grappes saines ont permis de vinifier en vendanges entières de nombreuses appellations. Avec une récolte de 24 hl/ha, les rendements restent néanmoins inférieurs à la normale.

    Les vins rouges


    Les robes sont éclatantes et les nez charmeurs et pétillants de fruits. D'élégants tanins tapissent la bouche et révèlent le bel équilibre entre structure, fruit et concentration. Très dense, sans lourdeur, ce millésime exprimera toute sa splendeur dès sa jeunesse avec également un bon potentiel de garde.

    Les vins blancs


    Mis en bouteilles en décembre 2016 avec un passage de 3 mois en cuve, ils ont gardé une belle tension avec des arômes de fleurs blanches et d'abricot. Frais, droit, sans manquer de gras et de rondeur, ce millésime fait saliver et se révèle tout en profondeur et délicatesse.

  • 2014

    Le temps


    Le printemps précoce, sec et chaud a contribué à un débourrement anticipé et à une floraison début juin. L'été frais et humide a été rattrapé par des conditions idéales en septembre pour achever une bonne maturité des raisins.

    Les vendanges


    Nous avons procédé cette année en deux temps afin de profiter au maximum des belles conditions de maturation. Les blancs ont été vendangés les 11 et 12 septembre. Puis, après deux jours de pause, nous avons vendangé les rouges du 15 au 20 septembre.

    La récolte


    Septembre a permis une bonne concentration des sucres, des arômes et des tanins laissant présager un millésime très fruité. Belle récolte qui reste encore légèrement inférieure à la moyenne avec un rendement juste en deçà de 30hl/ha.

    Les vins rouges


    Les robes sont soutenues, les nez charmeurs et éclatants de fruits. Des tanins soyeux tapissent la bouche et révèlent un bel équilibre entre fraîcheur et maturité. Ce millésime exprimera sa délicatesse dès sa jeunesse, avec un joli potentiel de garde. 02/2016

    Les vins blancs


    Une belle énergie avec des notes de fleurs blanches et d'abricot. Vifs et droits, ils ne manquent pour autant ni de gras, ni de rondeur. Ce millésime fait saliver et se révèle tout en profondeur et concentration. 02/2016

  • 2013

    Le temps


    2013 est l'un des millésimes les plus tardifs depuis 1984 ! Le printemps, frais et pluvieux, a contribué à un débourrement tardif et à une perturbation de la floraison. Puis l'été chaud et lumineux, a été salvateur pour la maturation des baies.

    Les vendanges


    Elles se sont déroulées du 2 au 10 octobre 2013 avec une coupure le samedi 5 octobre.

    La récolte


    Les pluies, avant vendanges, ont favorisé les attaques de botrytis, imposant un tri drastique des raisins. Malgré des rendements faibles, tous les raisins récoltés portent la promesse d'un bel équilibre fruit/acidité.

    Les vins rouges


    Du grenat au rubis. Les nez sont expressifs : fruits frais et épices. En bouche, les vins se révèlent gourmands, charmeurs et équilibrés avec des tanins de velours. Longueur, persistance et finesse se conjuguent pour ce millésime surprenant. 02/2015

    Les vins blancs


    De couleur jaune or brillant. Les nez, parfois discrets, expriment dès l'ouverture la personnalité de chacun, sur une gamme aromatique allant des fleurs blanches à l'abricot. En bouche, on retrouve droiture, minéralité et salinité avec une pointe de rondeur. 02/2015

  • 2012

    Le temps


    Un hiver doux sauf en février avec 2 semaines très froides. Beaucoup de pluie entre avril et juillet, avec pour conséquence une coulure importante. Temps beau et ensoleillé de mi-août jusqu'aux vendanges.

    Les vendanges


    Du 20 au 28 septembre 2012

    La récolte


    En juin, la coulure nous a fait perdre beaucoup de récolte, mais les raisins restants s'avèrent particulièrement beaux : de petites grappes aux grains gorgés d'arômes et aux peaux épaisses. La maturité et l'état sanitaire sont excellents.

    Les vins rouges


    Couleur profonde et sombre. Au nez, les notes aromatiques sont puissantes : des fruits bien mûrs et une fraîcheur séduisante. En bouche, les vins sont charnus avec une matière riche, suave et souple, caractéristique de ce millésime. (02/2014)

    Les vins blancs


    D'un jaune relativement soutenu, ils présentent au nez un registre solaire de maturité. En bouche : de la matière, de la rondeur, le tout soutenu par une trame minérale bien présente. (02/2014)

  • 2011

    Le temps


    Le printemps a été estival, avec beaucoup d'avance sur le cycle végétatif de la vigne. L'été a alterné des journées chaudes et ensoleillées avec des périodes pluvieuses. A partir de début septembre, le temps est redevenu stable et ensoleillé.

    Les vendanges


    Elles débutent avec les blancs le 2 septembre, pour préserver la fraîcheur et la tension, puis par les jeunes vignes du Clos de l'Arlot (secteur solaire, et donc précoce). Nous terminons les vendanges le 9 septembre avec les vieilles vignes du Clos des Forêts.

    La récolte


    La rigueur du tri a été déterminante. Au domaine, nos vendangeurs sont tous des habitués, pleinement conscients de l'importance de ce tri, si bien que nous n'avons fait que fignoler les imperfections des raisins en cuverie sur la table de tri.

    Les vins rouges


    Les rouges sont colorés, avec une fraîcheur et un éclat aromatique, associé à une délicatesse et un croquant en bouche bienvenus sur un millésime précoce. Les vieilles vignes du Domaine nous montrent toute la densité et la race qu'elles savent transmettre.

    Les vins blancs


    Issus de fermentations longues et régulières, les blancs sont sortis d'élevage en novembre 2012. Ils se révèlent précis, droits et aromatiques. Au nez, les vins sont déjà souples, signe d'une belle maturité, et en bouche, on perçoit une très belle matière.

  • 2010

    Le temps


    Un gel d'hiver à -19°C en décembre a tué certains ceps et détruit de nombreux bourgeons, et des pluies froides lors de la floraison ont entrainé de la coulure. Si la saison débute par ces conditions météorologiques exceptionnelles, elle se poursuit dans la moyenne.

    Les vendanges


    Démarrées le 23 septembre sous le soleil, elles ont duré jusqu'au 1er octobre, avec d'abord les jeunes vignes et pour terminer les vieilles vignes des Forêts. L'état sanitaire est globalement bon avec des petites grappes et une forte proportion de millerandage.

    La récolte


    Belle qualité, mais très faible quantité ! Avec les aléas climatiques de l'année, nous avons enregistré des records de rendements à la baisse.

    Les vins rouges


    Les faibles rendements ont permis d'obtenir une très jolie expression, toute en subtilité, de la gamme de nos terroirs. Les couleurs sont soutenues, les arômes nets et précis, les bouches offrent un beau volume avec une harmonie et une fraicheur séduisantes.

    Les vins blancs


    Dans la lignée des rouges, les blancs sont séducteurs, avec des arômes amples et mûrs, associés à une droiture et une tension qui en font des vins complets et accomplis.

  • 2009

    Le temps


    Le printemps est clément avec un démarrage précoce de la vigne. Août est magnifique : beaucoup de soleil, de fortes chaleurs, très peu de pluie... Un temps parfait pour les vignes ! Septembre est idéal, avec du soleil, du vent du Nord... jusqu'à la fin des vendanges.

    Les vendanges


    Débutées le 7 septembre par les jeunes vignes du Domaine, nous avons arrêté le 8 après-midi et le 9 pour profiter au maximum des belles conditions météo. Reprise le 10 pour terminer le 16 septembre.

    La récolte


    Très, très peu de tri, des raisins magnifiques et des rendements élevés qui se situent entre ceux de 1999 et ceux de 2005.

    Les vins rouges


    Des vins riches et concentrés pour un très grand millésime de garde. Couleurs intenses, nez puissants, bouches amples avec une matière très présente mais harmonieuse, les vins vont évoluer sereinement à travers les années.

    Les vins blancs


    Une belle maturité alliée à la fraîcheur propre au terroir de l'Arlot se marient pour nous donner des blancs puissants et opulents.

  • 2008

    Le temps


    Froid et humidité, chaleur et sécheresse ont marqué la saison. Après un mois d'août capricieux, le temps s'est mis au soleil à la mi-septembre, un vent du nord bienfaiteur a permis de sécher les vignes.

    Les vendanges


    Les premiers Chardonnay ont été coupés le 27 septembre, les vieilles vignes de Pinot Noir ont terminé les vendanges le 4 octobre. Une année marquée par des faibles rendements.

    La récolte


    Surprise, les raisins présentaient des maturités supérieures à celles escomptées avant les vendanges. Encore une fois, des tris drastiques et minutieux ont permis de sortir de beaux raisins.

    Les vins rouges


    Une très belle allure pour un grand millésime prometteur. Couleur profonde, nez exubérant, concentration et complexité, les vins proposent déjà un vrai plaisir. Leur structure leur promet un bel avenir.

    Les vins blancs


    Une belle maturité parfaitement aiguisée par une fraîcheur désaltérante et un équilibre parfait, les vins racontent le grand classicisme bourguignon.

  • 2007

    Le temps


    L'année reste marquée par une météo insolite avec un hiver doux et surtout un printemps chaud et sec. Après le 15 mai, le temps se met au froid et à l'humide. Par chance, le soleil revient en septembre.

    Les vendanges


    Le ramassage des Pinot Noir a démarré le 31 août sous le soleil. Paradoxalement, les Chardonnay ont été vendangés en dernier. Le 9 septembre tous les raisins étaient dans le cuvier.

    La récolte


    Un état sanitaire délicat a entraîné des tris drastiques, cette sélection très rigoureuse a permis de dégager une belle qualité. Rendements dans la moyenne.

    Les vins rouges


    Les vins ont choisi leur camp, ils privilégient l'élégance au détriment de la puissance. Ronds et fondus, éclatants de fraîcheur, ils mettent en avant un fruité tendu et un évident plaisir.

    Les vins blancs


    Un très bel équilibre naturel pour des blancs qui jouent l'harmonie entre la minéralité et la tension. Bien construits, ils diffusent une belle élégance et concluent sur une longue finale.

  • 2006

    Le temps


    L'année singulièrement chaotique et contrastée laisse le souvenir d'un hiver neigeux, d'un printemps bien arrosé, d'un été d ‘abord caniculaire puis froid et humide suivi d'un septembre « variable ».

    Les vendanges


    Beau temps pour les vendanges des blancs des 18 et 19 septembre, météo plus maussade pour la récolte des rouges du 23 au 28 septembre autour d'une maturité, longue à se dessiner.

    La récolte


    Très faibles rendements, des tris très sérieux à la vigne et au cuvier ont permis de rentrer des raisins de belle qualité. Rendements faibles malgré les pluies.

    Les vins rouges


    Terriblement séducteurs, ils développent des bouquets à la fois purs et complexes et une énergie indéniable. Ils associent richesse et intensité et leur texture serrée et élégante augurant d'un bel avenir.

    Les vins blancs


    Ils partagent avec les rouges une grande complexité aromatique et le profil d'un grand millésime révélé par leur équilibre entre richesse et précision.

  • 2005

    Le temps


    Un hiver froid, un printemps incertain puis un été de rêve avec des températures chaudes mais sans excès ont créé des conditions idéales pour la maturité des raisins.

    Les vendanges


    Un beau temps bien établi a permis de faire des vendanges « sur mesure » en attendant des maturités idéales. Elles se sont étalées du 12 au 26 septembre.

    La récolte


    Maturité exceptionnelle, état sanitaire parfait, des peaux épaisses... Les raisins illustraient un cas d'école pour définir le potentiel d'un très grand millésime.

    Les vins rouges


    Rapidement, les vins ont affiché des robes sombres et des longueurs en bouche étonnantes. Aujourd'hui, ils se révèlent avec des bouquets intenses, une texture serrée et profonde, de l'élégance et de la race.

    Les vins blancs


    Les vins ont aussi profité de la météo généreuse. Tout en charme, ils décrivent richesse et rondeur et affichent un potentiel indéniable.

  • 2004

    Le temps


    Pluies, grêle, orages... Un ciel particulièrement capricieux a marqué une longue période qui s'est poursuivi jusqu'à la fin du mois d'août. Un magnifique mois de septembre a sauvé la vendange.

    Les vendanges


    Le long temps maussade a retardé les vendanges qui ont débuté le 28 septembre pour s'achever le 6 octobre.

    La récolte


    La météo exceptionnelle de septembre a permis de rentrer des raisins bien mûrs présentant de très bons degrés naturels. Les rendements se sont avérés un peu supérieurs à la normale.

    Les vins rouges


    Ils surprennent par une étonnante pureté aromatique, un fruité croquant et des tanins veloutés. Leur grande maturité façonne des rouges savoureux et charmeurs.

    Les vins blancs


    Aucun doute, la réussite est exceptionnelle. Des blancs intenses et précis, gras et minéraux, ronds et frais, équilibrés et complexes. Des vins pour un futur radieux.

  • 2003

    Le temps


    Tout le monde se souvient de la canicule qui a incendié l'été. Sur une longue période, un mercure au plus haut et une grande sécheresse ont imprimé leur marque sur le millésime.

    Les vendanges


    Du jamais vu avec des vendanges extrêmement précoces. Elles ont commencé le 26 août pour les blancs, le 4 septembre, tous les raisins étaient coupés.

    La récolte


    Des petits raisins habillés de peaux épaisses, des pépins et des rafles parfaitement mûres, une vendange de qualité mais des rendements très faibles, moins de la moitié d'une vendange normale.

    Les vins rouges


    La canicule a dessiné des vins puissants et riches qui manquaient d'acidité. Après une période de scepticisme, les vins se sont révélés en affirmant une maturité rayonnante et un charme indéniable.

    Les vins blancs


    Les très grosses chaleurs ont donné des vins atypiques, à la fois riches et volumineux. Les acidités sont ténues, les arômes dérivent vers le miel et les fruits exotiques, des blancs à boire jeunes.

  • 2002

    Le temps


    Un grand froid au début de l'hiver, un printemps et un été assez sec puis de grosses chaleurs et des orages à la fin août. Le 10 septembre, le temps se met au beau, cela durera jusqu'au vendanges.

    Les vendanges


    Du beau temps sec favorable à la maturité, des vendanges de rêve qui se déroulent du 16 au 22 septembre.

    La récolte


    Les rendements se révèlent peu importants mais les raisins présentent des peaux épaisses et des taux de sucres élevés révélateurs d'un millésime de qualité.

    Les vins rouges


    C'est une maturité gourmande qui marque l'ensemble des rouges. Les vins se montrent généreux et élégants, ils présentent un toucher particulier avec des tanins très fins et une grande séduction.

    Les vins blancs


    Les raisins mûrs ont façonné des blancs qui opposent leurs rondeurs à un fond solide. Leur richesse et leur équilibre dessinent un plaisir rayonnant qui s'est affirmé avec le temps.

  • 2001

    Le temps


    Une météo très contrastée : un hiver pluvieux, un printemps et un début d'été humide et froid, trois semaines chaudes en août. Un bel été indien assure la tenue de la vendange.

    Les vendanges


    Assez tardives, elles se déroulèrent entre le 24 et le 30 septembre avec des nuits fraîches et un beau soleil dans la journée.

    La récolte


    Un tri méticuleux a permis de rentrer des raisins dans un état sanitaire parfait. A signaler, des rendements très bas dans les vignes touchées par les grêles du mois de mai.

    Les vins rouges


    Depuis leur naissance, ils décrivent le style classique bourguignon. De belles structures, un équilibre rayonnant, la grande classe habillent des rouges encore plein d'avenir.

    Les vins blancs


    Dans leur prime jeunesse, les vins semblaient sérieux voir austères. Aujourd'hui, ils affirment la réussite du millésime par leur précision, leur tension et leur minéralité.

  • 2000

    Le temps


    Après un hiver plutôt doux, un printemps capricieux a alterné des périodes chaudes et froides qui ont perduré jusqu'au début de l'été. Après le 15 août, des grosses chaleurs sur un fond orageux ont accéléré la maturité des raisins.

    Les vendanges


    Très précoces, les vendanges ont démarré le 12 septembre pour se terminer le 19. Le ciel s'est mis au beau, garantissant le bon état sanitaire des raisins.

    La récolte


    Toutes les conditions étaient réunies pour obtenir une récolte de qualité. Les rendements étaient légèrement supérieurs à la moyenne, les raisins bien mûrs présentaient de beaux degrés naturels.

    Les vins rouges


    L'année se caractérise par une couleur profonde et une opulence soyeuse révélant la maturité des raisins. Charme et rondeur, les rouges parlent l'élégance et la gourmandise.

    Les vins blancs


    Dans ce millésime généreux, le bouquet traditionnel d'agrumes laisse la place à des arômes de fleurs et d'épices. Riches et concentrés les vins allient l'élégance et la longueur.

  • 1999

    Le temps


    Le ciel s'est montré clément tout au long de l'année. Après un hiver doux, quelques orages ont marqué le printemps sans conséquence sur la vigne. L'été chaud et sec s'est révélé parfait pour la maturité des raisins.

    Les vendanges


    Un grand soleil, à peine interrompu par quelques brèves averses, a marqué des vendanges qui se sont déroulées du 17 au 25 septembre.

    La récolte


    Des raisins sains et mûrs, des rendements généreux... Tout était réuni pour qualifier l'année de millésime exceptionnel.

    Les vins rouges


    Des robes sombres, une maturité évidente, des tanins charnus décrivent des rouges magnifiques. Fruits rouges et noirs, épices et cuir composent des bouquets somptueux. Les vins font parler la puissance, la richesse et l'élégance.

    Les vins blancs


    Complexes, intensément charmeurs, ces vins conjuguent le plaisir et la séduction.

  • 1998

    Le temps


    De la pluie et de la grêle lors de la floraison de la vigne... Des journées caniculaires au mois d'août. Après un début septembre pluvieux, le soleil est revenu...

    Les vendanges


    Ciel sans nuage et grand soleil... Le ramassage des raisins a commencé le 18 septembre pour se terminer le 25 dans d'excellentes conditions.

    La récolte


    Les fortes chaleurs du mois d'août avaient laissé des traces. Les grains séchés par le soleil ont été éliminés, la récolte s'est révélée de bonne qualité avec des rendements qui se situent dans la moyenne du domaine.

    Les vins rouges


    Dans leur jeunesse, les rouges affirmaient un style classique et serré autour d'une structure volumineuse. Avec la maturité, ils affirment la race de leur terroir autour de tanins désormais apaisés.

    Les vins blancs


    Opulence et amplitude, les blancs 1998 s'affichent ronds et charmeurs. Leur acidité n'est pas très élevée mais ils séduisent par leur sensualité et leur élégance.


  • Pour accéder à la version Flash du site, vous devez télécharger Flash Player en cliquant sur l'image suivante :